Accueil/Home
Accueil/Home - Mes machines - Tous les articles - Dernières entrées - Revues - Trucs & astuces l'OI - Publicités - Nouveautés - Recherche / Echange

 
     

TI 58C


A la fin des années 70 (1977 il me semble), Texas Instruments sortit la TI 57, la TI 58 et la TI 59. La 57 était le bas de gamme, la 58 le milieu de gamme et la 59 le haut de gamme.

Toutes ces machines n'avaient pas de mémoire continue. Si ce n'était pas génant pour la TI 57 qui avait une capacité de 50 pas ou pour la TI 59 qui avait un lecteur/enregistreur de carte magnétique cela posait un sérieux problème pour la TI 58 qui avec sa capacité maximale de 480 pas (mémoire partitionnable entre pas de programmes et nombre de mémoires) permettait déjà de coder des programmes conséquents. Je pense que peu de personnes étaient prêtes à entrer, à chaque nouvel allumage, des programmes de 300 pas ou plus ou bien à laisser la calculatrice branchée en permanence sur le secteur.

En 1978 sortit donc la TI 58C... une TI 58 avec une mémoire continue. La clé du succès ne tenait qu'à cela. La TI 58 coûtait 650 FRF alors que la 58C était aux alentours de 800 FRF.

Etonnamment elle ne remplaça pas la TI 58 car en 1981 elle était encore au catalogue.... Peut-être pour écouler les stocks, mais surtout selon moi parce que c'était une machine qui, grâce à ses modules pré-programmés, pouvait automatiser des tâches pour lesquelles la mémoire continue n'était pas nécessaire. A cet effet, des TI 58 furent personnalisées afin de répondre à des besoins spécifiques comme celles qui figurent au bas de cette page.

La TI 58C avait selon moi le meilleur rapport qualité prix de la gamme. La TI 57 à 300 FRF ne pouvait rivaliser contre une machine avec 7 fois plus de pas de programme à nombre de mémoires équivalent, un langage plus complet, des modules de mémoire préprogrammés (on ne disait pas ROM à l'époque) et une mémoire continue.
L'écart de prix entre 58 et 58C représentaient la différence entre une machine qui ne rendait pas plus de services qu'une TI 57 (hormis l'accès aux modules pré-programmés dans un contexte professionnel) et une au top. Quant à la TI 59, elle coûtait pratiquement le double de la TI 58C avec il est vrai le double de mémoire et un lecteur/enregistreur de cartes magnétiques. Bref si en 1981 j'avais eu assez d'argent j'aurais acheté cette machine et non pas une TI 57.

Comme sur toutes les TI, on passe en mode programmation via la touche LRN. Le langage ressemble beaucoup à celui de la TI 57 mais en plus complet. Il y avait la possibilité de faire de l'adressage indirect, d'appeler des routines présentes dans le module préprogrammé, d'appeler des fonctions via la commande OP, etc... Les touches A à E et A' à E' permettent d'exécuter des programmes (si ceux ci ont été rattachés à ces touches). Cette machine (et ses soeurs) eut aussi son lot de bidouilleurs qui découvrirent le moyen de manipuler les registres internes via l'instruction non documentée HIR.

La mémoire pouvait être partitionnée entre "pas de programmes" et nombre de mémoire. Une mémoire supplémentaire "coûtait" 8 pas de programmes. La configuration standard était de 240 pas et 30 mémoires. On pouvait aller jusqu'à 480 pas et 0 mémoire ou bien 0 pas et 60 mémoires. La partition se faisait par groupe de 10 mémoires. La partition mémoire qui se rapproche le plus de la TI 57 donnait 10 mémoires et 360 pas de programmes.

La TI 58 (ou la 59) pouvait être connectée à une imprimante PC-100 ou PC-100A (que je ne possède pas). L'imprimante donnait des capacités alphanumériques à la TI qui pouvait donc écrire des messages en clair. Il est à noter que sur les listings des programmes les instructions étaient imprimées sous forme de mnémonique et non pas sous forme de code des touches.

Les modules préprogrammés contenaient divers programmes qui pouvaient être appelés depuis le clavier ou depuis un programme. Ces modules avaient une capacité de 5.000 pas de programmes. Il y avait tout une série de modules. Du module de base livré avec chaque machine au module d'analyse d'eau de piscine !!! En passant par des modules de mathématiques, de chimie, d'aide à la décision et même un module Traducteur de la Notation Polonaise Inverse !!!

La TI 66 est l'héritière de la TI 58C.

Publicités : TI 58/58C, TI 58C.

Vous pouvez aussi voir les trucs et astuces publiés dans la revue l'Ordinateur Individuel en cliquant sur le lien suivant Trucs et astuces.

La machine ci-dessous est une TI 58 personnalisée (apparemment pour des calculs de crédits) avec son module pré-programmé. Son clavier ne comporte pas toutes les touches. Le cache contient les instructions pour l'utilisation.

TI 58 CREDICAVIA

Une autre TI 58 spécialement "customisée". Cette fois il s'agit d'un modèle pour EDF.
La machine est superbe !!!

TI 58 EDF

 

L'image ci-dessous montre une TI 59 avec une carte magnétique, sa documentation, une fiche de programmation et les caches des programmes du module de base.

 TI 59 + DOC

L'image ci-dessous montre le module "Leisure". Ce module contient des programmes de "loisirs" comme la sauvegarde des scores de bowling ou bien la bataille navale...

Module LEISURE

Module préprogrammé de base

 Aide mémoire

 


 Cette machine a été achetée dans un vide-grenier.

 TI 58C

 

TI 58 - AFFICHAGE MODE PROGRAMME

Ci-dessus affichage de la TI 58C en mode programme.



 Copyright 2008 - by Badaze
Nombre de visites sur ce site 171001 depuis le 31 décembre 2009
Dernière mise à jour le 2017-09-22 17:08:23
Site optimisé pour Internet Explorer 5.5 et suivants - Résolution 1024x768